La question environnementale est l’un des grands défis internationaux à relever pour les années à venir. L’entreprise peut-elle y trouver à la fois conscience et profit ?

Une entreprise engagée est une entreprise attirante

Pourtant il existe une famille, et même un mouvement d’entrepreneurs qui croient en cette équation vertueuse entre le niveau d’engagement sociétal d’une entreprise et sa performance. Les dirigeants dont les entreprises et fondations font partie de l’initiative du 1 % pour la Planète, comme les groupes Caudalie ou Léa Nature par exemple.

Ils décident volontairement de dédier 1 % de leur chiffre d’affaire à des causes et projets environnementaux. 1 % de leur chiffre d’affaires, c’est énorme, et cela les place généralement parmi les entreprises les plus massivement engagées, au regard de leur volant d’affaires et empreinte environnementale.

Écogestes : pourquoi les mettre en place dans son organisation ?

Que ce soit en entreprise, à l’école, à la maison, l’écogeste est un bon réflexe à adopter. De nombreuses organisations mettent en place des campagnes de sensibilisation aux écogestes et forment leurs collaborateurs.

Exemples :

Consommer moins d’énergie 

Éteindre son ordinateur :
Mettez votre ordinateur en veille quand vous vous absentez brièvement, et au-delà d’une heure d’inactivité, éteignez-le totalement. Il existe des systèmes « coupe-veille » : d’aspect similaire à une multiprise, ils détectent les appareils en veille et coupent automatiquement l’alimentation électrique. À la clé : jusqu’à 11% d’électricité économisée !

Éteindre l’imprimante le soir et le week-end :
Un photocopieur consomme 80% de son énergie en mode attente. N’hésitez pas mettre une affiche à proximité des imprimantes.

Réduire l’impact du numérique

Éviter l’envoi de mail quand on partage le même bureau :
15 000 km c’est la distance moyenne parcourue par une donnée numérique (mail, téléchargement, vidéo, requête web…). Partagez des documents en ligne (cloud) plutôt que de les envoyer par mail.

Faire régulièrement le tri dans ses mails :
Videz votre boîte mail.

Faire réparer plutôt que d’acheter neuf :
Entre 1985 et 2015, la durée d’utilisation d’un ordinateur a été divisée par 3, passant de 11 à 4 ans.

Réduire ses déchets en entreprise

Utiliser les feuilles de brouillon pour prendre des notes ou imprimer :
Seulement 20% des papiers sont recyclés au bureau, contre 41% à la maison.
25 % des documents sont jetés 5 minutes après leur impression et 16 % des impressions ne sont jamais lues. Les impressions oubliées sur l’imprimante ou jetées sans être lues représentent 400 M€ chaque année.
Il faut dix fois plus d’énergie pour fabriquer une feuille A4 que pour l’imprimer.
Pour information : le papier peut se recycler jusqu’à 7 fois et le carton jusqu’à 10 fois.

Utiliser des couverts non jetables le midi :
Au bureau, comme à la maison, privilégiez les couverts réutilisables.

Trier les déchets :
Se renseigner sur les consignes de tri locales. Toutes les communes n’ont pas encore les mêmes filières et consignes de tri.
Faire des affiches explicatives dans la cuisine avec des photos.

Les écogestes, s’ils sont réalisés quotidiennement par les collaborateurs peuvent avoir un réel impact positif sur l’environnement. Sudprinter reste à votre disposition.

Leave a reply